Compte rendu sur les activités ALIZES
  Compte rendu     Les études  
Les dernières actions mise en place en Dracénie par le réseau ALIZES apportent différentes compétences complémentaires à l’ENSEMBLIER SENDRA :

La possibilité d'appuyer une démarche qualité et d'anticipation dans toutes les structures de l'ensemblier.
La possibilité de faire des études.
La possibilité de mettre en place des chantiers d'insertion
La possibilité d’intégrer une dimension nouvelle, celle culturelle... complémentaire aux autres membres de l’ensemblier qui ciblent davantage l’économique et le social,
Et la possibilité d’avoir des actions à l’international sur le thème du développement durable.
Actuellement deux études participatives sont en cours, l'une sur la mobilité vers l'emploi et la seconde sur les besoins des seniors

Un groupe de 5 demandeurs d’emploi travaillent en collaboration de Bernard QUERTIGNIEZ sur une étude qui met en avant les difficultés du retour à l’emploi. Notre objectif est de mieux connaître les stratégies des demandeurs pour adapter les dispositifs SENDRA.

Un sixième demandeur d’emploi mène une étude en collaboration avec les antennes du Muy et de Lorgues. Il s’agit de mieux comprendre les attentes des seniors pour diversifier et améliorer nos services et développer le lien social dans nos actions. Ce travail valorise les initiatives de ces antennes sur la lutte contre l'exclusion intergénérationnelle.

  Les chantiers     L'international  
SENDRA développe des actions plus encadrées pour des publics souvent éloignés de l’emploi et ne pouvant pas tout de suite intégrer une entreprise par exemple.

Actuellement, deux chantiers sont à l’étude :

Un chantier féminin, vers les structures d’accueil de seniors : maison de retraite, clinique

Un chantier davantage masculin sur le patrimoine bâti et l’environnement qui pourrait avoir un lien avec les récents incendies de cet été.

La complexité administrative a retardé le dépôt de dossier, il est désormais prévu pour septembre 2004.
Si ALIZES souhaite « développer les talents », le réseau souhaite également « ouvrir des horizons ». Mettant en valeurs une cinquantaine de correspondants sur la planète, nous avons pour l’instant développé une action vers le Congo et prochainement vers Madagascar.
Notre souhait est de favoriser les rapprochements de populations différentes pour mettre à mal les discours simplificateurs qui prônent la seule globalisation économique.
ALIZES dans cet objectif a animé un atelier au Séminaire Ethique et Développement organisé par l’Université de Versailles St Quentin et continue une action en réseau auprès de différentes organisations non gouvernementales. Cette action a d’ailleurs permis à plusieurs personnes en recherche d’emploi de rejoindre des projets d’urgence et de développement sur plusieurs continents
  Intégrer une dimension culturelle
Nous avons comme objectif de développer les compétences. Le développement social durable passe par la valorisation des aptitudes le dépassement des peurs pour être plus libre de peser sur son futur. La dimension culturelle est importante. Nous avons déjà organisé des rencontres qui avaient pour thème le Niger, Madagascar, et plus récemment le Maroc. Ces expos mis en valeurs des artistes qui viennent de loin mais aussi des artistes de la région qui sont souvent des demandeurs d’emploi.
Le projet « Culture et Insertion » en collaboration du Conseil Régional, celui européen sur la mémoire de la migration, celui sur l’ouverture du foyer AVOM-API correspondent à des événements qui mettent en valeur le talent des artistes de la région.